Uncategorized

Détatouage au laser : Est-ce vraiment efficace ? 

Dessin décoratif ou symbolique appliqué sur la peau, parfois de manière permanente, le tatouage est un atout esthétique très commun. Cependant, comme tout est sujet à changement, il peut arriver que votre tatouage ne vous convienne plus pour une raison ou une autre. Vous pouvez, dans ce cas, l’enlever en utilisant la méthode du détatouage au laser. Vous vous interrogez quant à l’efficacité de ce procédé ? On vous aide à y voir plus clair !

Comment ça marche ? 

Votre tatouage, vous êtes normalement supposé le garder pour toujours. Cela est tout à fait normal, car le processus est douloureux et dit irréversible. En effet, pour faire le tatouage, une machine est utilisée pour vous injecter directement de l’encre dans l’épiderme. Cela se fait par l’intermédiaire d’aiguilles qui vous percent la peau à plusieurs reprises. 


Votre corps, remplissant sa fonction, va considérer cette encre comme un corps étranger et tentera de s’en débarrasser par tous les moyens. Raison pour laquelle, même des tatouages permanents peuvent être amenés à ternir avec le temps. Cela peut être l’une des raisons pour lesquelles vous voulez l’effacer. Pour ce faire, un détatouage au laser est une alternative à considérer.  

Il se fait avec un dispositif qui, à l’aide d’un laser, fait exploser les particules d’encre afin de les rendre plus petites. Le but de la manœuvre est simple : faciliter leur élimination par votre organisme. Vous l’aurez compris, le détatouage au laser ne fait pas disparaître votre tatouage comme par enchantement. Il se charge de l’affaiblir petit à petit pour que vos globules blancs puissent s’en débarrasser définitivement. 

Le laser fragilise le tatouage en fractionnant les molécules d’encre incrustées sous votre épiderme. Il émet une chaleur suffisamment intense pour les faire éclater. Cette injection de chaleur se faisant à très grande vitesse, la partie de la molécule d’encre qui est touchée explose plus vite que le reste. Celle-ci finit donc déchirée et à la portée de vos globules blancs qui vont la consumer progressivement. 

Une seule séance est-elle suffisante ? 

Le processus de détatouage au laser est progressif. Par conséquent, une seule séance est rarement suffisante pour effacer complètement un tatouage. Même si ce dernier est de petite taille, il vous faudra plus d’une séance pour avoir une peau comme neuve. Notez aussi que le nombre de séances dépend fortement de votre tatouage.  

Ainsi, sa taille, les couleurs de l’encre utilisée, les qualités de celles-ci et l’endroit où il est effectué entrent en ligne de compte. Plus votre tatouage est grand, plus il vous faudra de séances de détatouage au laser. En outre, l’encre noire est celle qui est la plus simple à effacer. Cela veut dire que si votre tatouage contient des couleurs autres que le noir, il vous sera plus compliqué de l’enlever. 

En règle générale, il vous faut entre une et cinq séances pour vous débarrasser définitivement de votre tatouage. Cela n’est cependant valable que pour un tatouage amateur. Pour un tatouage professionnel, qui utilise des pigments de plus grande qualité, en moyenne six à quinze séances sont nécessaires. Celles-ci doivent être espacées de quarante jours à six ou huit semaines pour permettre à votre corps de s’adapter progressivement. 

Cette adaptation dépend essentiellement de la technologie utilisée et de la facilité d’adaptation de votre peau. N’oubliez pas que, même s’il est minime, il s’agit quand même d’un traumatisme imposé à votre peau. Il faut donc lui laisser le temps de s’accommoder. Les globules blancs ont, eux aussi, besoin d’un certain temps pour éliminer la totalité de l’encre. Il revient au professionnel de déterminer le nombre de séances nécessaires pour traiter votre tatouage. 

Comment se déroule une séance ? 

Pendant votre entretien avec le dermatologue, ce dernier vous posera toute une série de questions. Les réponses à celles-ci ont pour but de déterminer l’origine de votre tatouage, mais pas que. Elles serviront aussi à vérifier si vous êtes apte à subir le traitement.


Au cours de la séance, une crème anesthésiante vous est appliquée afin de limiter au maximum la sensation de picotement. Aussi, avant votre première séance, certaines précautions sont à prendre. Votre dermatologue vous demandera d’éviter d’exposer votre tatouage au soleil. De plus, certaines substances vous seront prohibées. Il s’agit par exemple :

  • des vitamines ;
  • des compléments alimentaires ;
  • et des accélérateurs de bronzage.

Vous devrez respecter ces interdictions pendant tout le mois qui précèdera votre première séance.

La durée de la séance et les précautions à prendre à la fin(H3)

Comme vous pouvez le voir sur ce site, il existe divers types de lasers pour effacer un tatouage. En fonction de celui utilisé sur vous et de la taille de la zone à traiter, la durée de la séance est variable. Elle va de cinq minutes à une heure. Vous pourrez observer des gonflements et des rougeurs immédiatement à la fin de la séance. Rassurez-vous, ceux-ci sont éphémères et disparaissent encore plus vite avec les prescriptions de votre médecin.  

Il s’agit en l’occurrence d’une crème cicatrisante que vous appliquerez sur la zone traitée. Afin d’éviter qu’une infection survienne, vous devrez faire particulièrement attention à votre hygiène. Les expositions prolongées au soleil seront toujours bannies pendant la période du traitement. Pour vos douches, il vous faudra faire attention à ne pas frotter la zone traitée trop violemment. Vous ne devez pas oublier que la peau est encore sensible à cet endroit. 

Quelles sont les différentes technologies utilisées ? 

À l’apparition de ce traitement, il n’y avait de disponible que le laser Q-switch. Il est conçu pour émettre un rayon pulsant et est particulièrement adapté pour les peaux foncées et brunes. Il a l’avantage d’être précis. Facile à utiliser, il permet une action localisée qui limite les dégâts sur les zones alentour. Si votre tatouage est tout en noir, il s’agit du laser le plus adapté pour vous en débarrasser. 

Vous avez la possibilité aujourd’hui de bénéficier d’un traitement au laser picoseconde. Dernier venu dans la catégorie, il est lui aussi assez efficace. Sa force réside dans la rapidité de son action et l’intervalle plus court entre les séances. Cette technologie est aussi particulièrement efficace contre les couleurs d’encre différentes du noir. 

Il peut traiter les couleurs telles que le vert ou encore le bleu turquoise. Permettant une élimination assez rapide des molécules, il vous permet aussi de vous occuper d’éventuels tatouages fantômes. Loin d’être des tatouages qui viennent vous hanter la nuit, il s’agit de tatouages partiellement effacés. 

Notez que les deux technologies sont parfaitement adaptées au traitement et présentent chacune leurs avantages. Dans tous les cas, le résultat est le même : la disparition du tatouage qui vous dérange. Gardez aussi à l’esprit que la technologie utilisée influence grandement le coût de la séance. Dans certains cas, pour les tatouages vraiment imposants, il n’est pas exclu que les deux types de lasers soient utilisés.

Qui peut recourir au détatouage au laser ? 


Vous ne devez pas oublier que le détatouage au laser reste une procédure médicale qui n’est pas adaptée à tous. Lorsque vous n’arrivez plus à voir votre tatouage en peinture, vous devez vous rendre chez un dermatologue professionnel. C’est ce dernier qui déterminera si vous êtes en mesure de subir un détatouage au laser en considérant certains critères. 

Dans le cas où vous souffrez déjà de problèmes dermatologiques tels que l’acné ou encore l’eczéma, le dermatologue vous déconseillera le détatouage au laser. Par mesure de sécurité, il est préférable que vous finissiez de traiter ces maux avant de songer à entamer un traitement au laser.

Par ailleurs, si votre tatouage date de moins deux mois, le traitement est fortement déconseillé. L’épiderme étant encore trop fragile, cette opération risque de vous laisser des séquelles. Bien évidemment, dans le cas d’une grossesse, le traitement est aussi à éviter. 

Pourquoi opter pour un détatouage au laser ?

Il existe plusieurs méthodes pour effacer un tatouage. Parmi vos options, l’usage du laser fait partie des méthodes phares. Cela s’explique en partie par son efficacité et surtout par le fait que le risque de cicatrices est extrêmement faible. Ce dernier est plus lié à la sensibilité de votre peau qu’à la méthode en elle-même. 

À cela s’ajoute le fait que ce procédé est adapté pour quasiment toutes les tailles de tatouages. Que ces derniers soient grands ou petits, il est possible de les faire disparaître avec plus ou moins de temps. Contrairement à d’autres procédés plus recommandés pour les petits tatouages, celui du laser est plus polyvalent.

En outre, le traitement est peu douloureux. Il cause une sensation d’inconfort chaque fois que le laser frappe, raison pour laquelle l’usage d’une crème anesthésiante est recommandé. Cela limite ainsi les picotements et facilite le traitement. Ajoutée à cela, la durée généralement courte des séances en fait un traitement adéquat.

Dans le cas où votre peau fait partie des plus sensibles, il est possible que vous soyez sujet à des brûlures. Toutefois, celles-ci cicatrisent généralement très rapidement avec l’application d’une crème adaptée. Au bout d’un peu plus d’une semaine, elles seront derrière vous. Le détatouage au laser apparaît donc comme une méthode à la fois simple et efficace qui vous permet de minimiser la douleur et les cicatrices. 

Le détatouage au laser est une technique qui a fait ses preuves en ce qui concerne l’élimination des tatouages. Toutefois, comme vous pouvez le lire ici, vous pouvez faire en sorte de ne pas en arriver là. Que ce soit pour votre tatouage ou votre détatouage, n’oubliez pas que l’avis d’un professionnel est toujours le bienvenu.

Sébastien

Je ne compte même plus le nombre de mes tatouages. J'adore ça au point d'avoir lancé ce blog.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close